Au nom de la Mère






Comme parler, prenant appui sur les couches de nuages
Comme te parler au-dessus de cet Atlantique que j'ai voulu poser
Comme une vitre sans tain sur ma destinée
Ramène avec les épreuves
Par bouffées la vibrance de l'enfance et quelques éclisses de sa joie
Un peu d'insouciance dans la gorge des mères ?
Là où tout de la gravité est lové aussi ?
Un moment d'accrochage dans le vide des certitudes
Le point de ralliement d'une course sans fin pour te fuir
De retour, voilà où je suis
Et l'apaisement de cette lutte pour m'échapper
Amène au front entre les gouttes de sueur
Les marques solides d'un point d'appui





Juin 2015